Le mouvement Licorne

Qu’est-ce que cette nouvelle tendance qui prend de plus en plus d’ampleur autour de nous ?

Je ne parle pas ici des startups valorisées à plus d’un milliard de dollars, prénommées de la même expression. 

C’est tout d’abord une méthode qui a pour but d’allier économie et écologie sans en oublier le plaisir.

Créée, par Marie et Herveline toutes deux bloggueuses, à travers le groupe Facebook « Gestion budgétaire, entraide et minimalisme », elle permet le partage de leurs astuces dans la bienveillance, pour devenir consomm’acteurs. Ce groupe contient maintenant 111 725 membres dont moi même, depuis la naissance de mon 2e enfant (6 mois donc).

Nous voyions en effet partir 1000€ de plus par mois (entre la nounou, les baby sitters, les soins, l’aide ménagère, l’appartement plus grand qui consomme plus…) depuis mon second accouchement, il fallait réagir, et vite !

Depuis, j’ai réussi à me mettre des objectifs et avancer pas à pas, vers le « sans superflus ». C’est fou de se rendre compte à quel point nous pouvons perdre de l’argent bêtement, quand on ne fait pas attention ! Un exemple simple : je ne savais pas que j’avais la capacité financière d’augmenter mon autorisation de découvert et, ai payé 80€ d’agios pendant plusieurs mois alors que j’aurais pu les éviter en passant un coup de fil et en posant la question à ma banquière ! Il y a des centaines d’exemples résolvables aussi simplement  que celui-ci…

Je me suis rendue compte en faisant mes comptes (quelque chose qui me barbait à l’époque, mais grâce aux nouvelles technologies, nous ne sommes plus obligés de garder et trier les tickets de caisse, hallelouia) que notre principale source de dépense (mis à part les prêts étudiants et le logement) se trouvait dans la nourriture. Chose bizarre puisque nous mangions très peu le soir et très peu de viande en général (mon mari étant végétarien). D’où venaient alors ces sommes exorbitantes sachant que nous avions déjà réduit les sorties restaurant en famille ou en amoureux au minimum acceptable (pour nous). Eh bien du fait d’acheter la nourriture dehors le midi, au bureau. 10€ en moyenne par jour (et par personne), c’était énorme à la fin du mois !

Alors je me suis mis pour objectif de CUISINER TOUS MES PLATS (ou presque) pour déjeuner au bureau en semaine ! Chose que je n’ai JAMAIS réussi à tenir plus de quelques jours. J’ai été motivée par 2-3 collègues au bureau qui le faisaient régulièrement et, le fait que mon mari m’ait proposé de préparer ces plats avec moi. Aussi, parce que je veux donner de bonnes habitudes à mes enfants et leur donner ce goût, que je n’ai apparement pas eu, de cuisiner. Mais quels plats allais-je bien pouvoir faire ? Moi qui ne cuisine habituellement qu’une fois l’an… « Tu peux déjà commencer par des choses simples comme acheter plein de légumes de saisons et les faire sauter à la poêle ». Excellente idée, je n’y avais même pas penser.

La petite astuce : le magasin “Bio c’est bon” près de mon boulot jette des cagettes entières de légumes et fruits variés toutes les semaines, encore bons; il suffit de les cuisiner dans les 2 jours et de les congeler pour la semaine ! Ils sont vraiment goûtus. Certainement que d’autres le font (surtout que le fait de verser des produits chimiques dessus est strictement interdit par la loi dorénavant) ! Vous pouvez faire la fin des marchés qui en font de même bien souvent. On appelle ça : “glaner” sa nourriture. Certain ne se nourrissent que de cette façon (il faut néanmoins beaucoup d’organisation et de temps).

Cf article d’Angel, une de mes anciennes camarades de classe au Lycée, “Glane ta bouffe“.

Aujourd’hui, je suis fière de dire que nous avons commencé l’année 2018 à +600€ sur notre compte (au lieu du découvert habituel depuis ma dernière grossesse). C’est la première fois (de ma vie d’adulte, oui) que je n’ai pas fait les soldes. Fini le shopping, je n’achète que par nécessité (si le pantalon de mon mari est tellement déchiré qu’immetable ou, si mes filles vont passer à la taille supérieure) et terminé le stock (les promos et achats en gros sont parfois des faux amis)!

Je n’irais pas jusqu’à dire que je suis minimaliste (j’en suis encore loin), mais j’ai plaisir à tendre vers. Nous ne sommes pas forcément obligés de payer pour avoir de bons moments en famille, mais nous ne nous privons pas non plus, alors pas de frustration ! Juste une meilleure gestion budgétaire et l’amélioration constante. Il était temps !

 

Leur livre « J’arrête de surconsommer » en 21 jours (ce qu’il faut pour encrer une habitude), a depuis été publié.

Je vous conseille aussi « La Famille Zéro Déchets » ou presque, de Jérémie Pichon qui est très plaisant à lire.

Comments · 2

  1. Super article, motivant ! J’essaie aussi de réduire mes dépenses au maximum.. Le mois dernier j’ai réussi pour tout, sauf la nourriture, mais tu m’as donné des petites idées pour le mois suivant et tous les prochains. 🙂 Merci !

    1. Je suis contente que cet article puisse aider ! Oui, aussi surprenant que cela puisse être le budget nourriture est le plus difficile à réduire ! J’ai plus facilement réduit la déco et les fringues qu’autre chose, contrairement à toute attente ! Bonne continuation en tout cas 🙂 et bonne réussite donc !

Leave a Reply

*